Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Coffrets Pokémon Collection Premium EV4.5 ...
Voir le deal
59.90 €
Le Deal du moment :
Pokémon EV4.5 : où trouver le coffret ...
Voir le deal

 

 Le Manoir du Cercle

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Ereah
Hôtesse
Ereah


Messages : 515
Date d'inscription : 17/12/2012
Localisation : Néant

Le Manoir du Cercle Empty
MessageSujet: Le Manoir du Cercle   Le Manoir du Cercle Icon_minitimeMer 27 Sep 2023 - 14:35

L'aube est peine levée lorsque je me retrouve devant le grand portail du domaine.
Le lierre et les rosiers sauvages ont repris leurs droits et enveloppent les barreaux de fer forgé comme un manteau de verdure.
Est-ce les barreaux qui soutiennent la flore ou l'inverse ?

La serrure n'est même pas verrouillée, mais les gonds rouillés font de la résistance aidés par l'invasion de fougères et d'herbes hautes.
Poussant de toutes mes forces, j'accède enfin à l'intérieur du domaine.
Au bout du chemin rocailleux, il est là, s'imposant comme une masse noire au milieu des herbes folles. Les stigmates de sa gloire d'antan sont encore présentes, mais ce pauvre manoir fait maintenant bien pale figure.

Je serrai plus fort la clé présente entre mes doigts. Voilà maintenant 10 ans qu'elle avait été jetée au fond d'un tiroir.
Nathanaël m'avait insisté.
- Allez Ereah, il faut faire quelque chose, on ne peut pas les laisser comme ça.
- Ca fait longtemps, avais-je répondu. Je ne suis même pas sûre d'être encore capable de transmettre quoique ce soit.

Mais il avait réussi à me convaincre et c'est pour ça que je me retrouvais face à ma vieille demeure.
La clé s'inséra parfaitement dans la serrure de la porte d'entrée surmonté d'un cercle mystique. Le doux cliquetis du mécanisme se fit entendre et comme par magie le manoir se réveilla.

**
*

Après plusieurs heures de ménage, le voici rajeunit de quelques années.
Le soleil traverse de nouveau les grandes fenêtres du petit salon, le tapis de l'entrée a retrouvé sa couleur rouge carmin, et une théière siffle dans la cuisine.
Je regardai mon travail avec une certaine satisfaction et m'étirai tout mon long tel un vieux chat près de la cheminée.

- Bien, je pense que c'est acceptable pour accueillir les nouveaux visiteurs...




(A vous d'écrire la suite Wink )

_________________
Le Manoir du Cercle Signat10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.cercleocculte.com
Nathanaël
Le Bateleur
Nathanaël


Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2023
Age : 36
Localisation : Pandémonium

Le Manoir du Cercle Empty
MessageSujet: Re: Le Manoir du Cercle   Le Manoir du Cercle Icon_minitimeMer 27 Sep 2023 - 15:48

- Je suis particulièrement fiers de nous, étais-je fort aise de la tâche accomplie, tout en m'essuyant le front, suant de nos efforts.

- A qui le dis-tu mon cher Nathanaël, je dois admettre que le jeu en valait la chandelle, me fit elle part de son enthousiasme réciproque. Et maintenant ? Me demandait elle, telle une petite fille inquiète de ne pas recevoir ses prochains cadeaux de Yule.

- On attend chère amie, on attend, m'employai je à la rassurer. Je ne pouvais lui dissimuler mon inquiétude partagée mais je me devais de faire bonne figure devant sa Majesté.

- Es-tu conscient qu'il demeure encore bons nombres de pièces à restaurer ? Et je ne mentionnerai même pas ce qu'il y a en dessous, me fit elle part de cette remarque maladroitement dissimulée sous un voile d'intrigue.

- Ce qu'il y a en dessous ? Tu fais référence au parquet ? Rétorquai je ironiquement.

- Ce que tu peux être sot par moments, se moquait elle sans vergogne, mais tu as le mérite de me faire rire ! Non, je faisais référence à... Tu sais quoi ? M'invitait elle à la suivre dans un couloir. Je vais te montrer !

Elle se dirigea vers le fond du corridor dans lequel se cachait une sombre porte. Son bois était pareil à l'ébène, finement sculpté, par des mains expertes en marqueterie. Une poignée de fer forgé, verrouillée par un cadenas de laiton imposant, en gardait jalousement l'accès. De son décolleté, elle sortit une clé ciselée et délicate ; l'introduit dans l'orifice du système et le déverrouilla. Elle poussa la lourde porte, qui grogna par la rouille de ses gonds. Sa main caressa le mur plongé dans les ténèbres, bien décidée à trouver quelque chose. L'interrupteur peut-être. J'entendis un cliquetis mais lors de son activation, il ne se produit rien.

- Evidemment ! Manifestait elle son exaspération. Cela aurait été trop facile. Attend moi, je reviens.

Elle partit dans la cuisine avant d'en revenir munit d'un bâton recouvert de tissu à son extrémité. Une bougie à la lueur fatiguée, reposait sur un petit guéridon en merisier. Elle approcha son outil et embrasa le torchon. Dans un élan de détermination, elle me tendit la torche que j'empoignai, perplexe.

- Après toi Nathanaël, me témoignait elle de galanterie ou... De peur...

(A vous d'écrire la suite Le Manoir du Cercle 1f609 )

_________________
Tel un oeil dans le noir scrutant l'ineffable Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Dame Violette
Membre
Membre



Messages : 39
Date d'inscription : 27/09/2023
Age : 38
Localisation : Entre ici et là-bas

Le Manoir du Cercle Empty
MessageSujet: Re: Le Manoir du Cercle   Le Manoir du Cercle Icon_minitimeMer 27 Sep 2023 - 20:42

Cela fait un moment que je marche sans avoir aucune idée où mes pas m'emmènent.
J'avais pris la route tôt le matin, accompagnée de ma fidèle Prophétie, un chat sphynx de 5 ans qui tel le plus adorable labrador me suivait partout.
Elle avance devant moi d'un pas majestueux et fier, la tête haute et sa queue de rat dressée comme si elle savait où aller. Je l'observe, la suis intriguée par son comportement, elle m'ouvre la route tel un GPS...
GPS qui a décidé, comme ma fidèle auto, de me lâcher quelques kilomètres avant... Résignée avec les quelques souvenirs des directions à prendre en tête (faut vraiment que je me remette aux bonnes vieilles cartes !!!), j'ai mis ma cape violette sur les épaules, pris mon sac et les affaires de Prophétie.
On avance à notre rythme, j'admire la faune et la flore qui nous entourent, j'essaye de reconnaître les odeurs qui flottent dans l'air...
Prophétie se retourne, me regarde et miaule comme si elle s'agace de mon pas non chaland.
Étonnamment, je me sens de plus en plus sereine au fur et à mesure que l'on avance. Sentiment étrange alors que je ne sais pas où nous allons et que je me rend compte que je n'ai plus de batterie de téléphone (poisse quand tu nous tiens !)
Nous arrivons devant un portail magnifique, je pense à la Belle et la Bête immédiatement, ah les souvenirs d'enfants !!!
Prophétie en profite, s'assoie et se passe tranquillement la patte sur les oreilles.
Une fois fini, elle me regarde de ses beaux yeux émeraudes, se tourne vers le portail et se met à ronronner très fort. D'un coup de tête, elle m'invite à poursuivre le chemin.
Les herbes folles ne nous font pas peur, nous suivons l'allée l'une à côté de l'autre.
Nous finissons par nous retrouver devant une immense bâtisse, comme j'aimerai en avoir une comme celle là pensais-je !
Prophétie ronronne de plus en plus fort et pose délicatement la patte sur la porte.
Se pourrait-il que le manoir soit habité ?
Mon cœur se met à battre de plus en plus fort pendant que je tend la main vers le heurtoir...
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël
Le Bateleur
Nathanaël


Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2023
Age : 36
Localisation : Pandémonium

Le Manoir du Cercle Empty
MessageSujet: Re: Le Manoir du Cercle   Le Manoir du Cercle Icon_minitimeMer 27 Sep 2023 - 21:35

Alors que je m'apprêtais à commencer ma descente dans les abysses, nous fûmes interrompu par un étrange bruit provenant de l'extérieur. Un grincement métallique résonnait timidement.

- Ereah ! Tu as entendu ?

- Oui ! Je crois que quelqu'un entre, je ferai bien d'aller voir. Alors qu'elle me quittait pour rejoindre la porte aux vitraux colorés de l'entrée, elle m'envoya : Tu vas devoir te débrouiller seul Nathanaël !

Je détournai le regard après la voir se glisser avec grâce sur le perron. Mes yeux vinrent se fixer sur ce noir me défiant de sa robe charbonneuse. Je pris une profonde respiration, rassemblai mon courage que je nouai telle une écharpe et débutai ma régression. Il craquait. Signe de sa faiblesse sous le poids de mes pas. Le bois se pliait sous mes pieds. Vraisemblablement, cet escalier n'avait pas reçu de visite depuis des temps immémoriaux. Avec prudence, j'assurai mes actions ; prenant appui sur les parois moites. D'une main je sécurisai ma descente, tandis que l'autre tenait fermement l'unique source de lumière en ma possession.

Cinq... Six... Sept... J'en étais à compter les marches afin d'anticiper l'asphyxie de ma flamme qui aurait pour conséquence de me plonger dans une encre sirupeuse. Pour regagner l'étage, il me fallait réfléchir à un sentier de petits cailloux. A la vingt-sixième, je pus sentir le sol sous mes pieds, celui-ci n'émettait aucun craquement.

- Putain ! Ce qu'il m'a fait peur ! Criai je lorsque je rencontrai une silhouette placide, postée dans l'angle. De ma torche j'en éclairai sa morphologie pour y découvrir un vieux mannequin couture.

- Ereah, tu veux ma mort ! Vociférai je, tout en scrutant d'autres potentielles et désagréables rencontres.

J'avançai pour tenter de discerner la surface de l'espace mais les ombres étaient trop intenses pour une analyse objective. C'est un objet scintillant qui m'attira telle une Pie.

- Qu'avons-nous là ? M'enthousiasmai je. Mais oui ! Un chandelier avec des bougies ! Voilà une découverte forte utile !

Je m'empressai d'allumer les cierges à l'aide de mon flambeau. D'abord timides, puis vacillantes, les flammes finirent par se dresser fièrement ; offrant leur lumière qui s'exalta dans ce vide. Quelle vision d'antiquaire eu je ! Il y avait de vieux fauteuils, à l'assise épuisée et recouverte de poussière ; témoin passé des nombreux postérieurs qui ont laissé leur trace. Des guéridons qui ne semblaient plus tourner rond. Un service de verres en cristal, dont certains détenant une étrange liqueur saumâtre. Des meubles à l'allure imposante étaient cachés sous des draps spectraux. L'ambiance était sinistre mais étrangement, pleine de nostalgie. Je pouvais sentir qu'en ces lieux, des fêtes mondaines d'un autre temps eurent lieu. L'air possédait encore des résidus d'encens pontifical ; y aurait-il eu entre ces murs quelconque rituel magique ?

Au détour d'une araignée courant sur sa toile pour fuir la lueur ; je vis un encadrement. Il était partiellement occulté par une bibliothèque en fin de vie. Je m'approchai et la poussai. Celle-ci en équilibre sur un tapis roulé, bascula pour se briser. Le bruit du matériau heurtant le béton froid, dégagea un vacarme à réveiller les morts.

- Nathanaël, côté discrétion, tu repasseras ! M'incriminai je.

J'entendis au loin, sur le souffle d'un cri, une question.

- Tout va bien en bas ?

- Oui, oui, t'inquiète pas ! Répondis je coupablement. J'espère que tu ne tenais pas à cette étagère... Murmurai je à mon auditoire arachnéen.

Mon action venait de dégager ce qui se matérialisait comme une nouvelle porte. La pauvre offrait le même visage que le restant de meubles zombies. Je saisis la poignée, poussai, tirai... Rien y faisait, elle était vérouillée.

- Bien ! Il me faut donc une clé. Ereah semble en foisonner dans son soutien gorge, allons lui demander.

La synchronicité était parfaite car au même moment, ma torche expiait son dernier soupir. Je me saisis du candélabre pour entamer ma résurgence au rez-de-chaussée. Une... deux... Trois... Sait-on jamais si un courant d'air venait à éteindre mes chandelles. Mes yeux étaient rivés sur la sortie qui se rapprochait. Peu à peu, j'entendis un échange de voix se mener. Ce qui me motiva à regagner promptement l'étage. Quand vint le pallier, je n'étais pas mécontent d'être revenu parmi les vivants.


(A vous d'écrire la suite...  Le Manoir du Cercle 1f609 )

_________________
Tel un oeil dans le noir scrutant l'ineffable Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Ereah
Hôtesse
Ereah


Messages : 515
Date d'inscription : 17/12/2012
Localisation : Néant

Le Manoir du Cercle Empty
MessageSujet: Re: Le Manoir du Cercle   Le Manoir du Cercle Icon_minitimeVen 29 Sep 2023 - 14:21

Laissant Nathanaël se dépatouiller dans le noir et découvrir l'entrée de la Crypte, je remonte les escaliers avec un petit sourire sadique.
"J'aurais peut-être dû lui dire de ne pas ouvrir la porte du fond... Bah, il m'a dit qu'il aimait les animaux, un chien de l'enfer ne devrait pas trop lui poser de problème".

Tiens en parlant d'animaux, je tombai nez à nez avec une jeune femme serrant un chat dans ses bras tandis que son regard faisait le tour du hall d'entrée.

- Bonjour, bienvenue au Manoir. Je suis Ereah, enchantée de te connaître. Dame Violette c'est ça ? Nous t'attendions. Tiens les clés de ta chambre, tu peux monter l'escalier central et c'est le couloir de droite. 1-2-3...4e porte à gauche. Tu vas voir tu as vu sur le grand parc et la serre. Bon c'est encore en friche, mais je suis sûre que les sorcières herboristes se feront un plaisir de nous rafraîchir tout ça.
Je te laisse te mettre à l'aise et faire le tour du propriétaire.

*Un gros bruit arriva du fond de la Crypte*

- Tout va bien en bas ? Criai-je de façon ironique
- Oui, oui, t'inquiète pas ! me hurla Nathanaël qui remonta quelques instants ensuite couvert de toiles d'araignées et de poussières.
- Tu sais Nathanaël, si tu es fatigué, nous avons assez de chambre, pas besoin de dormir sur le sol de la Crypte. As-tu trouvé ton bonheur ?

Claquant des doigts, je fis apparaître un verre rempli d'un bon breuvage;

- Tiens bois, tu es tout pâle, me moquai je. Et je te présente Dame Violette et son compagnon à 4 pattes. Oh mais attends ! Je crois que j'entends encore du bruit à l'extérieur.




(A vous d'écrire la suite...)

_________________
Le Manoir du Cercle Signat10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.cercleocculte.com
mademoiselleangielucius
Membre
Membre
mademoiselleangielucius


Messages : 37
Date d'inscription : 27/09/2023
Age : 58
Localisation : Une sombre forêt...

Le Manoir du Cercle Empty
MessageSujet: Re: Le Manoir du Cercle   Le Manoir du Cercle Icon_minitimeVen 29 Sep 2023 - 15:02

Il commençait à faire sacrément nuit quand je parvins enfin devant les grilles du manoir.
Le chauffeur qui m'y a déposé n'a pas fait long feu et m'a regardé bizarrement tout le long du trajet dans le rétroviseur.
Donc, nous y voilà... Je ne pouvais plus reculé, munie de ma seule et unique valise, je prie mon courage à deux mains et je poussais la grille.
Certains bruits ne me rassuraient pas du tout mais je continuais d'avancer.
Il commençait à faire assez froid, je remontais le col de mon manteau et montais les quelques marches.
Plus moyen de reculer me dis-je, qui allais me recevoir, me plairais-je ici? Et de toute façon où irais-je, plus rien ne me retenais d'où je venais. Ma dernière logeuse m'avait recommandé cet endroit : "il est fait pour toi" m'avait-elle dit.
"allez Angie, sonne à la porte"...
Revenir en haut Aller en bas
Dame Violette
Membre
Membre



Messages : 39
Date d'inscription : 27/09/2023
Age : 38
Localisation : Entre ici et là-bas

Le Manoir du Cercle Empty
MessageSujet: Re: Le Manoir du Cercle   Le Manoir du Cercle Icon_minitimeVen 29 Sep 2023 - 20:12

Une fois le heurtoir lâché, la porte s'ouvrit comme par magie. Je pris Prophétie dans les bras et nous entrâmes à petits pas dans le hall.
J'étais tout simplement émerveillée. Tout en serrant un peu plus fort ma fidèle camarade, j'avançais jusqu'à me retrouver face à une élégante femme qui apparemment m'attendait !
- Prophétie, tu me fais des cachotteries, lui soufflais-je tout en la laissant sauter de mes bras.
Je pris les clés tendues par Ereah et partis à l'assaut du premier étage. L'escalier émettait de doux grincements sous pieds, à chaque marche mon exaltation augmentait.
Un bruit se fit entendre, puis une autre voix que mon hôtesse, "nous sommes au moins trois" me dis-je
Je comptais les portes et parvîns à la mienne. Une fois la clé dans la serrure, la porte s'ouvri sur une chambre de taille assez conséquentes.
"qu'est-ce que c'est beau... Il n'y a pas dire mais les vieilles demeures... Il n'y a que ça de vrai !"
Prophétie était à son aise et d'un bon alla tâter le lit qui lui a semblé à sa guise, puisqu'elle entrepris de se peletonner entre les deux oreillers. Un dernier coup d' œil pour m'inciter à déposer les bagages, elle posa sa tête et ferma les yeux.
J'avançais à la hâte vers les fenêtres, Ereah m'avait parlé de la vue et je n'étais pas déçue ! Herboriste en herbe (c'est le cas de le dire), j'espérai que ce jardin et les habitants du manoir veuillent bien m'apprendre quelques petites choses.
Une fois le tour de mes appartements fait, je décidais de redescendre car j'ai bien cru entendre la porte s'ouvrir de nouveau et j'étais très excitée par l'idée de rencontrer de nouvelles personnes et de faire leur connaissance.
J'avais le droit de faire le tour du propriétaire mais sans ma compagne de voyage je n'étais pas très rassurée, j'ai alors préféré me mêler à la conversation du petit groupe qui était en bas de l'escalier, un homme pleins de toiles d'araignées (pourquoi pas ?!) et une femme avec un manteau accompagnait Ereah
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël
Le Bateleur
Nathanaël


Messages : 76
Date d'inscription : 25/09/2023
Age : 36
Localisation : Pandémonium

Le Manoir du Cercle Empty
MessageSujet: Re: Le Manoir du Cercle   Le Manoir du Cercle Icon_minitimeSam 30 Sep 2023 - 11:10

Je pris le verre que dame Ereah me tendait, me témoignant au passage d'un sourire narquois. Celui-ci en disait bien plus que son éloquent silence. J'en sirotais une gorgée avant de poser l'objet sur la sellette près de moi.

- C'est un vrai capharnaüm en bas, l'informai-je. Par ailleurs, est-ce que tu aurais la clé qui ouvre... Avant que mon interlocutrice ne m'interrompe.

- Je te présente Dame Violette et son compagnon à 4 pattes. Oh mais attends ! Je crois que j'entends encore du bruit à l'extérieur.

Elle se dirigea de nouveau vers l'entrée du vestibule. De l'autre côté du vitrail, se dessinait une silhouette, semblant hésiter entre l'action de frapper ou de tirer sur la chaînette de la cloche. Ereah ne lui laissa pas le temps de se décider et surprit l'étrangère en ouvrant la porte par anticipation. Je n'eus guère le loisir d'identifier la mystérieuse car mes yeux furent happés par la petite boule de poils aux pieds de Dame Violette. La mine espiègle et les yeux coquins, sa queue remuait l'air avec curiosité.

- Prophétie ! C'est son nom, m'informait sa propriétaire qui affichait un sourire à la fois timide et radieux.

- Oh quel prénom charmant ! Eh bien, espérons qu'elle soit de bonne augure, lui rétorquai je. Je me penchai vers l'animal pour lui offrir une caresse. D'abord hésitante, elle me renifla de sa truffe humide avant de la frotter contre ma main. Dame Violette se mit à rire.

- Ahah, espérons le mais je constate qu'elle semble se sentir à l'aise en ces lieux, elle qui d'habitude se montre méfiante avec les étrangers.

Je me relevai pour me présenter.

- Quel manque de courtoisie de ma part, je suis Nathanaël. Je te souhaite la bienvenue au Manoir. Je constate que Dame Ereah n'a pas perdu de temps en t'offrant la clé de ta chambre. Je vous aurais bien accompagné, Prophétie et toi mais il s'avère que je découvre les lieux également. Je crains donc qu'il ne te faille partir en quête de tes appartements par tes propres moyens. Lui souriais je ennuyé.

- Enchanté Nathanaël. Ne t'inquiète surtout pas pour nous, nous saurons trouver et si nous nous perdons, nous crierons ! Ahah !

Elle hotta sa cape violette pour la poser sur son avant bras et de son autre main, prit sa petite valise aux motifs champêtres.

- Tu viens Prophétie, l'aventure débute !

Après un fugace clin d'oeil, elle emprunta le grand escalier en bois. D'une beauté saisissante, mêlant style néogothique et baroque. Je les regardai disparaître dans les ombres du premier étage. Dame Ereah était en charmante compagnie avec une nouvelle arrivante. Je décidai de ne pas les interrompre.

- Hum, avant de poursuivre mes investigations dans la cave, je crois qu'il me faudrait revêtir une tenue plus appropriée.

En effet, ma chemise améthyste, réhaussée de dentelle noire et mon pantalon en cuir n'avaient pas les avantages d'une tenue de commando. Au vue du périple qui m'attendait, il serait plus sage d'en changer. A mon tour, je me jetai dans l'escalier pour monter les marches deux à deux. Arrivé sur le palier, un long corridor froid et lugubre se présenta à moi.

- Charmant ! Me dis-je. Il ne manque plus que quelques fantômes et Angel qui court sur le tapis et je serai comme à la maison ! Ironisai-je.

Les murs étaient couverts d'un papier peint aux motifs de médaillons victoriens. Quelques appliques éreintées par le poids des années, gisaient sur les parois. A gauche comme à droite, tout n'était qu'une succession de portes sculptées. Le plafond était particulièrement beau. Des boiseries façonnées en voûtes donnaient un cachet incroyable à l'ensemble.

- Bon, par où vais-je aller ? Je suis un maître de la main gauche, alors tentons la voie de gauche ! Déduisis-je habillement.

Je tentai de m'orienter péniblement dans ce boyau sombre qui semblait ne pas connaître de fin. Quelle était donc cette diablerie ? J'avais pourtant vu l'extérieur du manoir ; comment Diable un tel couloir pouvait être à l'intérieur ? Ca n'avait pas le moindre sens logique et cela défiait les lois de la physique. Je finis par arriver devant une porte à l'allure familière.

- Dites-moi que je rêve ? Que fais-tu ici ?

Elle se tenait devant moi, fière d'arborer son manteau rouge Belzébuth. Agrémentée d'une lanterne, éclairant les contours de son anatomie.

- Que caches tu derrière ? M'interrogeai je curieux.

Je pris une inspiration, saisis la poignée et la tournai en poussant. Prudemment, je regardai d'un oeil le secret qu'elle renfermait quand ma stupeur fut totale ! Une pièce magnifiquement décorée. Tout de violet paré. Un lit baldaquin trônait sur une estrade, accompagné par deux guéridons d'ébène, disposés de chaque côtés. Des tentures aubergines, brodées de motifs dorés, habillaient les fenêtres cathédrale. Dans l'angle de la pièce se trouvait un délicieux salon aux couleurs similaires. La cheminée était allumée et diffusait un crépitement réconfortant. Le tapis angora invitait à se prélasser et s'adonner aux plaisirs de la chair. Je pénétrai dans la chambre. Mes yeux ne savaient plus où donner tant les lieux regorgeaient de détails. C'est une commode qui attira mon attention, située près de l'entrée, celle-ci portait un vase en cristal, finiment travaillé ; dans lequel baignait un exaltant bouquet de Jacinthes pourpre et mauve. A l'intérieur de celui-ci, un carte. Je m'en emparai pour lire le contenu.

- Comme promis cher Nathanaël, ta récompense pour service rendu ! Signé, Ereah.

- Tu es incroyable ! Etais je ému par cette surprise.

Ereah et moi avions pour coutume de rire de nos investigations ésotériques et je la taquinais souvent sur les volontés que j'avais de posséder "mon" domaine quand "tout ceci" serait terminé. Je n'aurais pas pensé qu'elle le prenne au premier degrés. Maintenant que j'avais mes appartements, je pouvais me changer. Je prendrai le temps de les explorer plus tard ; cette porte dans la cave avait kidnappé mon attention. J'étais déterminé à savoir ce qu'il s'y trouvait derrière. Je repérai une armoire, j'en ouvris les portes et vu qu'elle foisonnait de diverses toilettes. Certaines très élégantes et d'autres plus sportives. Je sélectionnai un T-shirt, un jean's et une paire de basquettes ; que j'enfilai rapidement après m'être déshabillé.

- Je préférais le cuir ! Mais le noir te sied à ravir ! M'interrompit une voix masculine.

- Putain ! Criai-je. Je me retournai pour tenter de voir qui avait violé mon intimité mais seul le feu émettait une quelconque présence.

- Nathanaël, tu commences à perdre le peu de raison qu'il te restait ! Me murmurai je perplexe.

Je repris mes esprits et sans demander mon reste, je quittai mon espace pour retourner au rez-de-chaussée. Duquel je pouvais entendre un nouvel échange de voix.


(A vous d'écrire la suite...  Le Manoir du Cercle 1f609 )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le Manoir du Cercle Empty
MessageSujet: Re: Le Manoir du Cercle   Le Manoir du Cercle Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Manoir du Cercle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Bâtiment Principal :: Le petit salon-
Sauter vers: